Émancipation des femmes sur l’utilisation des réseaux sociaux : Tenue à Conakry de la 1ère édition Women’s Meetings Day

La Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Mme Diaby Mariam Sylla  a présidé ce mercredi  26 septembre 2018  à l’hôtel Noom, la première édition  du  Digital au cœur de l’entrepreneuriat féminin. Objectif, permettre aux femmes de s’illustrer  positivement sur les réseaux sociaux.

Ce projet initié par Mlle Fatoumata Binta Diallo, présidente de la structure FABIDIA Events and Com, s’inscrit dans le cadre de l’émancipation des femmes afin qu’elles s’expriment davantage mieux sur les réseaux sociaux en ce 21ème siècle.

Pour elle,  le digital est devenu un outil incontournable pour assurer un  bon développement du monde actuel.

« L’organisation de cet événement vise à amener les femmes guinéennes à s’exprimer très bien sur les réseaux sociaux. Il faut comprendre qu’à ce stade du développement, on a beaucoup besoin du digital ; c’est pourquoi, j’ai choisi le thème : « Le  digital au cœur de l’entrepreneuriat féminin… Je peux vous dire que, financièrement ça n’a pas été facile. Mais heureusement, grâce à beaucoup d’appuis, j’ai réussi. Je peux dire que, pour un début, mon objectif a été atteint. Pourquoi : il y a eu beaucoup de femmes qui ont effectué le déplacement ; ce qui était mon souci. Et, je pense qu’à leur retour, elles pourront relayer aux autres femmes, ce qu’elles ont reçu ici. J’estime que la 2ème édition sera meilleure que cette première », précise Mlle Fatoumata Binta Diallo.

À noter que la cérémonie de clôture a été meublée par la remise des satisfécits à des panelistes. L’une d’entre elle, Kadiatou Konaté affirme : « C’est un grand plaisir pour moi de prendre part à ce genre d’événements. Vu l’importance du digital, les femmes guinéennes ne doivent pas être mises de côté. Actuellement, le digital est important ; je suis  une activiste du leadership féminin et, nous encourageons toutes les structures qui accompagnent les femmes et surtout,  celles qui ne sont pas lettrées ».

Source : Guineequotidien 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *